Oulala Dude & Sista, alors là je dis BIG DOSSIER !

Je me suis amusé à décrypter ce que pourraient être les prochaines pratiques, les prochaines tendances qui vont arriver prochainement (ou pas ^^) sur nos spots de kite .

Allez, attrape-toi de quoi siroter un truc, c’est parti !!

tandem-kite

kitesurf-tandemLe kitesurf en tandem, c’est la grosse tendance qui arrive sur nos spots. Partager ses sessions avec l’être cher, faire vivre ses émotions et sensations à ses enfants ou amis, conclure un plan drague, faire découvrir notre sport au plus grand nombre, il y a plein de bonnes raisons pour s’y mettre !

Une première vidéo (Double Pleasure) tout droit venue de Polynésie avait déjà buzzé sur le net montrant tout le potentiel de cette pratique.

 

 

planche-axis-tandem2014Tamatoa Gillot (que l’on voit dans la vidéo ci-dessus) est le premier à avoir construit un harnais dédié à cette pratique. Les marques de kite n’ont pas perdu de temps et ont développé du matos adapté à cette pratique. Harnais, boards à 4 pads, nouvelle ergonomie de barre, ont trouve déjà  tout le matos dédié à la navigation en duo.

tandemkite-harnais-barre

 

Les écoles de kite ont également suivi le concept et proposent déjà des initiations « kite tandem » a tout ceux qui voudraient découvrir les sensations de glisse offertes par le kitesurf.

D’autres façons de pratiquer le kitesurf en tandem :

• Historiquement c’est en 2003 que le kite-tandem est né. On doit son invention au champion et aventurier français Bruno Sroka et à la championne Fabienne d’Ortoli qui s’étaient amusés à naviguer sur la première planche tandem (shapée pour l’occasion par ProCarbone). Il ne s’agit pas exactement de la même pratique du tandem puisque le concept de ces 2 champions était de naviguer avec 2 ailes…sur la même planche ! (plus d’infos)

 

tandem-kitesurf-skroda_dort

Fabienne d’Ortoli et Bruno Sroka sur la première board tandem

 

• Sir Richard Branson, en visionnaire, fut également un des premiers à exploiter les possibilités de la navigation en tandem kite avec le top-model Denni Parkinson. Agrippée nue sur le dos de l’homme d’affaires, Denni découvra ainsi les plaisirs de la glisse…

Sir Branson ne s’arrêta pas en si bon chemin et continua l’expérience non pas avec 1 mais 3 top-models sur son dos et profita de l’occasion pour valider le record du « plus grand nombre de personne sur un seul kite  » ( Guinness World Record). Sacré Richard ! (voir la vidéo du record)

richard_branson_kitesurfing

 

• Enfin dans le chapitre III d’Hidden Line, les 3 amis et champions Youri Zoon, Kevin Langeree et Nick Jacobsen nous font découvrir leur vision du kite à 2 et à 3 et confirment le fait que les passagères doivent être entièrement dévêtues pour que cela fonctionne ! Sisi c’est la règle, regardez la vidéo ci-dessous à partir de 14:13 (quoique je suis sûr que cela fonctionne également avec un t-shirt Arnone-project…enfin je dis ça je dis rien hein…)

 

HIDDEN LINES – Chapter III – Nitro City from EYEFORCE on Vimeo.

 

Plus d’infos sur le kitesurf tandem :

• Première expérience de kitesurf en tandem pour One Launch Kiteboarding

• site web dédié à la pratique du kite en tandem

• Matos adapté à la pratique du kitesurf en tandem

[border ]

kite-boat

kiteboat

Le kite est un  moyen de propulsion qui se démocratise de plus en plus dans le monde de la voile. Il n’intéresse plus seulement les saoul-boarders (cf. ceux qui aiment rider avec une planche ou un surf sous les pieds), les voileux au sens large du terme se passionnent de plus en plus pour cette forme de traction.

Je ne vous parlerai pas de ces navigateurs qui ont déjà réalisé des exploits en kiteboat, comme la navigatrice Anne Quéméré qui en 2011 a réussi (non sans mal) sa transPacifique en solitaire, je ne vous parlerai pas non plus de ces gros cargots qui utilisent le kite comme source de propulsion secondaire, ni même des catakites que l’on croise (rarement) sur nos plans d’eau.

Plus exactement, la tendance à venir est celle des petites embarcations, le plus souvent solitaires, développées sur une base de tripod montée sur hydrofoil que l’on pourrait comparer facilement à des « buggys de mer ». S’adressant à des personnes peut être moins sportives, sans mât et avec un faible encombrement, ces nouveaux flotteurs tiennent dans le coffre d’une voiture.

Insubmersibles (en théorie), avec un tarif relativement accessible pour les passionnés, ces nouvelles embarcations pourraient séduire plus d’un voileux en manque de « nouvelles » sensations.

Plusieurs projets semblent déjà aboutis et (presque) prêts à être commercialisés.

C’est le cas du Projet Dared (prix public annoncé autour de 3500 euros) qui cherche encore des financements et que l’on peut soutenir via les plateformes de financement participatif comme sponsorise.me.

(plus d’infos sur le projet Dared : projet-dared.com)

Un autre projet similaire, le Naoka, toujours basé sur le même principe d’hydrofoil mais en biplace pour ce dernier , devrait aussi arriver bientôt sur nos plages.

 

naoka-kite_boat (plus d’infos sur le Naoka : www.iks-boats.com)

 

Je vous glisse quelques liens si vous souhaitez vous documenter un peu plus sur les « kite boats », ces engins qui mixent le plaisir du kitesurf et de la voile légère :

kitezone.ca/articles/kiteboat-projectvulgaire.com/kite-boat-kiteboat

project.kiteboat.com

Kite scooter

psipunk.com/futuristic-watercraft-kite-boat-by-monique-mindeis-kite-sailing-never-looked-so-stylish

www.kitetender.nl

www.bretagne-info-nautisme.fr/Sea-Quad-a-la-fois-char-a-voile.html

fr.wikipedia.org/wiki/Kiteboat

Enfin je ne résiste pas à l’envie de vous faire (re)découvrir la vidéo de Don Montague et Joe Brock jumpants les vagues de Maui en trifoiler kite. Même si ce n’est pas exactement ce genre d’engin que l’on va voir fleurir sur nos spots (trop encombrant pour improviser une session d’après-boulot), ça vaut quand même le coup d’oeil et c’est bien rock n’ roll !

[border ]

palnche-surf-connecte

pukas-surf

Non ce n’est pas de leash de planche dont je veux parler, mais bien de cette tendance qui touche les objets de notre quotidien : les objets connectés.

Mesurer ses performances, afficher ses progrès, les comparer avec ceux des potes, les partager sur les réseaux sociaux ou simplement organiser des petites compétitions entre amis, nos boards ne devraient pas échapper à la vague du « tout connecté ».

Le projet  » Pukas Surfsense » ne vous dit peut-être rien (première planche de surf connectée, voir photo ci-dessus), mais vous avez déjà certainement entendu parler de ces solutions indépendantes qui existent déjà, oui ces capteurs présentés sous forme de petits boitiers que l’on fixe sur sa board.

« Trace », capteur mise au point par ActiveReplay (start-up californienne) nous permet déjà de mesurer et d’enregistrer notre vitesse, le temps de glisse, les figures (rotation, hauteur) et même les calories brûlées.

(plus d’infos sur le capteur trace : http://www.traceup.com)

Plus adapté aux kiteboards puisqu’il mesure aussi la hauteur et la puissance à la réception d’un saut, le système « Woo » semble promu à un bel avenir. La marque Best Kitesurfing semble d’ailleurs bien investie dans ce projet. (www.bestkiteboarding.com/fr/woo)

[vimeo video_id= »97380374″ width= »640″ height= »360″ ]

(plus d’infos sur le système Woo : http://www.woosports.com/)

Les 2 solutions présentées ci-dessus ne sont données qu’a titre d’exemple, d’autres systèmes sont certainement en cours de développement, il ne serait d’ailleurs pas étonnant que les marques de board proposent prochainement dans leur (haut) gamme des planches déclinées et équipées de systèmes similaires en série…affaire à suivre.

Quelques liens vers les boards connectées :

www.objetconnecte.net/dossier-surf-connecte

sport-digital.net/projet-pukas-surfsense-la-premiere-planche-de-surf-connectee/

[border ]

strapless

motif

Le strapless débarque en force et sous toutes ses formes.

En pur surf +vague, en surf freestyle sur un plan d’eau plat, en foil ou encore en kiteskate, le strapless est en train de s’imposer dans toutes les disciplines.

Seuls les purs freestyleurs « wakestyle » résistent… bien qu’ils aient pour la plupart délaissé leurs straps au profit des chausses (mais ça c’est une autre histoire).

Quand on voit le niveau hallucinant des riders aujourd’hui en strapless, on imagine facilement que les straps n’ont plus leur place sur nos boards.

Toujours dans cette tendance strapless, la pratique du kiteskate devrait aussi se développer d’avantage. Quand on voit ce qu’est capable de replaquer Jason Jone, le maître l’extraterrestre de la discipline, ça donne envie de s’y essayer :

Quelques liens sur le strapless :

www.straplesskitesurfing.com

thekiteskatelab.com

kitescoop.com

[border ]

kite-eco-responsable

En peu de temps nous sommes passés du tout plastique polluant à des boards avec un noyau bois, bambou et même  carton. Les résines biosourcées (essentiellement issues de ressources renouvelables ou végétales) commencent à apparaître timidement dans les ateliers des shapeurs…mais sûrement.

Un des projets les plus ambitieux dans le domaine du surf (et du kitesurf) est certainement le projet Notox développé par des surfeurs basques qui ont repensé entièrement le circuit de fabrication d’une planche de surf.

Regardez donc l’intervention de Pierre Pomiers, co-fondateur de Notox :

[youtube video_id= »-OdLMrLZ90o » width= »640″ height= »360″ ]

Certaines marques de kite font déjà l’effort de proposer des boards de série respectueuses de l’environnement. J’ai déjà fait référence à Notox. Certains d’entre nous se souviennent de la marque Seablade (en stand by actuellement) qui proposait déjà une gamme complète de kiteboard « Bio-compostable » (dégradable au contact de bactéries une fois broyée en fin de vie).

Nous pouvons également saluer l’initiative de Crazyflykites avec sa board freeride eco friendly Shox green.(photo ci-dessous)

shox-green-1

 Plusieurs ateliers de shapeurs indépendants travaillent également dans cette direction. C’est le cas de Sonic-qstom qui propose des boards construites à partir de tissus de lin + résine biosourcées et qui utilise également des solvants « bio » pour nettoyer leurs outils.

L’atelier Woodyboard  propose également des planches de kite sur mesure shapées à partir de bois de pays non traité +Résine bio sourcée à 80% + Colorants naturels.

La marque espagnole Insolit, suit également cette direction de boards respectueuses de l’environnement. (si vous connaissez d’autres ateliers de shape qui font dans le bio, n’hésitez pas à les indiquer en commentaire 😉 )

Bref plus qu’une simple tendance, le matériel éco-reponsable semble être l’avenir.

Espérons seulement que l’on ne va pas s’arrêter aux boards et que les grandes marques de kite vont aussi se pencher sur des ailes plus respectueuses de l’environnement, que nos combinaisons le seront aussi…

Conclusion :

Multi-support, eco-responsable et connecté, en phase avec son époque et prêt à relever tous les défis, voilà ce que pourrait être le portrait du kitesurfeur moderne.

Partage cet article avec d’autres rideurs :

[share title= » » socials= »facebook, twitter, google, pinterest, bookmark » class= » » icon_type= »fade » ]

Related Posts

12 thoughts on “5 nouvelles tendances dans le kite

  1. Greg dit :

    Kite Tandem.. Ouai à voir, ça peut être marrant mais juste comme ça 🙂
    Kite boat, pas mal en famille
    Planche connectée, no way 🙂
    Strapless, agréable en surf même si je suis encore une quiche si on m’enlève mes straps
    Matos éco-responsable, plutôt deux fois qu’une !

    Sympa ton article

    1. arnone dit :

      Salut Greg et merci d’avoir pris le temps de lire l’article.

  2. Thanks for your support…

    1. arnone dit :

      You welcome 🙂

  3. ronan dit :

    Un GRAND BRAVO pour cette page,et merci de nous faire rever…
    ps:où puis je me renseigner pour les harnais bi place?

    1. arnone dit :

      Salut Ronan, content que l’article plaise, c’est encourageant, merci !

      Pour le harnais biplace pour la navigation en tandem, il existe plusieurs solutions :

      • solution toute prête disponible dans le commerce ici : http://lc.cx/harnais_tandem

      • solution à partir de 2 harnais kitesurf que l’on adapte pour la pratique en tandem :
      explication sommaire ici : http://lc.cx/adaptation-kitetandem-harnais

      En pratique, l’idée est de s’équiper de 2 harnais de kitesurf traditionnels.
      Le harnais passager est utilisé tel quel, sans modification (c’est lui qui va recevoir le « chicken loop » de la barre de kite).
      Pour le harnais pilote, on retire le crochet d’origine ainsi que son support si il y a en défaisant les sangles. On utilise ensuite ces sangles pour les fixer sur le harnais passager. Voici 2 vidéos dans lesquelles on peut apercevoir ce type de montage :
      http://lc.cx/video_1
      http://lc.cx/video_2

      Pour la sécurité, il est important de veiller à ce que le leash d’aile soit connecté au harnais du pilote (et pas à celui du passager) et que le pilote ait accès facilement au largeur.
      Attention également, la deuxième solution reste du bricolage. Il est important de veiller à l’état des sangles, les harnais n’étant pas étudiés pour recevoir ce type de montage 😉

      Enfin, je ne serais pas étonné de voir de grandes marques de harnais proposer un harnais dédié » kite-tandem » dans leurs prochains catalogues, il faut être encore un peu patient, cette pratique est nouvelle et devrait rapidement se démocratiser 🙂

  4. Mathieu dit :

    Sa me branche bien le kite en tandem 😉 PS: sa peut faire des bon sujet pour des new t-shirt

    1. arnone dit :

      Yes Mathieu, le kite-tandem c’est a essayer et ça peut-être vraiment cool…ou pas en fonction de ton ou de ta partenaire (je croise les doigts pour que ma belle-mère ne veuille pas faire un tour de tandem …tu me diras j’ai toujours droit à la faute de carre… ) je plaisante j’aime bien ma belle-mère ^^

  5. armand dit :

    Bonjour , et si cette nouvelle façon de naviguer https://www.youtube.com/watch?v=vrw3lIuSvyA devenait une nouvelle tendance !!!!

  6. arnone dit :

    Salut Armand,
    wow superbe cette vidéo, je ne connaissais pas du tout ce type de pratique, merci pour le partage !

  7. NiNeee dit :

    Hello Arnone !!! j’ai fait il y a quelques mois un tandem pour une école de kite dans le 56, sur mesure pour le moniteur !!
    on a essayé tous les deux, et lui ensuite avec son amie, et bien le résultat est vraiment à la hauteur de notre attente !!
    ca file, ca cape, ca jump !!!

    Il devrait commencer les baptêmes en automne ^^
    On reviendra pour y mettre quelques infos supplémentaires !!!

    1. arnone dit :

      Hello NINEE,
      super, il me semble avoir vu les photos de ta board tandem sur les réseaux sociaux…yes n’hésite pas à venir nous faire un retour d’expérience 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.